Comment j’ai guéri mon cancer avec une plante: l’aloe arborescens

  Préface du Dr Jean-Pierre Willem, chirurgien de guerre et anthropologue

La Femme à l’Aloe arborescens est l’œuvre de l’artiste nantaise Cécile Veilhan

Anne-Françoise Lof est psychologue clinicienne. A 48   ans, une mammographie lui détecte la présence de   microcalcifications à un sein. Concernée personnellement par un    scandale de l’industrie pharmaceutique (affaire Distilbène), elle va     d’emblée interroger le protocole tout en restant à sa place même        de patient. Sa quête avertie dans le champ des médecines de    terrain la mènera à découvrir les vertus d’une plante, l’aloe    arborescens, plante des pauvres, révélée par le livre du         franciscain brésilien Romano Zago Du cancer on peut guérir   (2001 pour la version française).

Ce récit singulier mais référencé ose interroger la rigidité actuelle  des protocoles anticancéreux et la puissance des lobbyings industriels pharmaceutiques. Il s’adresse aux patients, patients en rémission ou à risque, à leurs proches et aux différents professionnels de santé (médecins, psychologues, diététiciens, naturopathes, phytothérapeutes,…)

Retrouvez les témoignages sur  Aloe arborescens et cancer